23 visiteur(s) et 1 membre(s) en ligne. Devenez membre privilégié en cliquant ici
Annonces Google
Activité du Site
Pages vues depuis 27/11/2005 : 19 551 423
  • Nb. de Membres : 522
  • Nb. d'Articles : 308
  • Nb. de Forums : 9
  • Nb. de Sujets : 13
  • Nb. de Critiques : 21

Top 5  Statistiques

BusDriver

(1688 mots dans ce texte )  -   lu : 16392 Fois     Page Spéciale pour impression

BusDriver, LE jeu de simulation d'autobus et d'autocars
Article écrit en août 2007

http://www.tecelyon.info/resources/BusDriver/bus_00009.png

Les fans de trains ont Train Simulator, les fans d'avion ont Flight Simulator et les fans de bus ont maintenant BusDriver, grâce à une petite équipe de développeurs de République Tchèque nommée SCS (bon, il a existé sur Dreamcast et uniquement au Japon un jeu nomme Tokyo Bus Guide et peut-être que nous en ferons un test dès que nous aurons réussi à nous le procurer) qui a déjà développé des simulateurs de conduite de camions.

http://www.tecelyon.info/resources/BusDriver/bus_00000.pnghttp://www.tecelyon.info/resources/BusDriver/bus_00001.png
Départ de la gare routière pour aller sur l'arrêt et prendre les passagers

http://www.tecelyon.info/resources/BusDriver/bus_00002.pnghttp://www.tecelyon.info/resources/BusDriver/bus_00003.png
Le bus est à l'arrêt où les passagers l'attendent et c'est parti pour la route

Que faut-il pour lancer le jeu?

Malheureusement certains vont être déçus mais le jeu n'est disponible que pour PC sous Windows 98/XP/Vista, la raison est que SCS sait pertinemment que son jeu ne se vendra pas à des millions d'unités et qu'ils ne vont pas investir des sommes considérables pour le développement sur les autres plateformes que sont MacOSX ou Linux.

Côté puissance de la machine, il vous faudra au minium un PC équipé d'un processeur à 1,5Ghz, de 1 Go de RAM et d'une bonne carte graphique 3D. Pour info, nous avons testé le jeu sur un PC équipé d'un processeur AMD Ahtlon64 3500+ cadencé à 2.2Ghz, d'1.2 Go de RAM et d'une carte graphique NVidia 7300GS. Le jeu tourne honorablement dans une résolution de 1440x900 avec les détails poussés à fond. Un joystick (ou paddle) **analogique** est plus que conseillé (nous y reviendrons plus bas).

http://www.tecelyon.info/resources/BusDriver/bus_00004.pnghttp://www.tecelyon.info/resources/BusDriver/bus_00005.png
Petite erreur de clignotant sur la première image et on se prépare à tourner à gauche (attention au feu rouge)

Comment se procurer le jeu?

Simplement en allant sur le site de BusDriver où vous pourrez télécharger une démo du jeu complet mais limitée à une heure d'utilisation. Si vous voulez le jeu complet sans limite de temps d'utilisation, il vous en coûtera 30$ et grâce à la bonne tenue de l'Euro face au Dollar, il ne vous en coûtera en fait que 23€.

http://www.tecelyon.info/resources/BusDriver/bus_00006.pnghttp://www.tecelyon.info/resources/BusDriver/bus_00007.png
On tourne à gauche et on va effectuer l'arrêt au loin (notez le dirigeable au dessus de la ville, animé lui aussi)

Alors, c'est comment?

Et bien, il faut avouer que le jeu souffle le chaud et le froid.

Première chose, les modélisations des véhicules et des villes sont magnifiques, cela donne vraiment envie de prendre le volant du bus ou du car. La musique d'introduction est relativement commune et ne restera pas inoubliable et il n'y a pas de musique pendant le trajet (dommage, on a pris l'habitude de l'autoradio, nous) mais les moteurs sont assez bien rendus.

Sur l'écran sont affichés un grand nombre d'informations: votre trajet, votre SIDV (si, si, vous savez à la seconde près si vous êtes en avance ou en retard), votre vitesse (attention, elle est apparemment exprimée en miles par heure -35 mph correspondent à peu près à 50 km/h), le nombre de passagers assis et debout, votre puissance de freinage, le rapport engagé, etc... Une seule vue est disponible, celle du bus ou du car vu de l'arrière, ça permet de profiter de belles modélisations des véhicules.

Les bus et cars bénéficient d'une animation très fluide mais côté autres véhicules, ceux-ci ont un comportement bizarre à l'approche des feux, ils semblent freiner au dernier moment. Concernant les feux, c'est assez déroutant car ceux-ci sont placés à l'américaine: au milieu des carrefours et au début, on a plutôt tendance à passer les carrefours sans avoir vu le feu rouge. Bon, avec le temps, on s'y fait. Sauf que c'est la seule indication de code la route que vous aurez, impossible de savoir la vitesse limite sur les routes que vous emprunterez, ce qui est gênant surtout quand on lit avant chaque trajet des messages du type: "Bien respecter le Code de la Route est l'apanage d'un bon conducteur de bus". Régulièrement, il vous faudra changer de voie pour vous positionnez, tourner à un carrefour ou éviter des véhicules en stationnement.

http://www.tecelyon.info/resources/BusDriver/bus_00010.pnghttp://www.tecelyon.info/resources/BusDriver/bus_00011.png
Un trajet en autocar pour la montagne (ce car ressemble vraiment à un Setra)

Voici comment se présente un trajet: vous démarrez du dépôt ou d'une gare routière et vous allez prendre en charge vos premiers clients à l'arrêt indiqué par une case jaune. Vous ralentissez sur l'arrêt (tout en pensant bien à mettre votre clignotant), un appui sur une touche pour ouvrir les portes et faire monter vos clients. Malheureusement aucune animation n'accompagne la montée et la descente des clients, seuls les chiffres de personnes montant ou descendant du véhicule évoluent. Nous aurions préféré avoir un minimum d'animation à ce sujet. Vous gagnez des points à chaque fois que l'action choisie est la bonne (bonne utilisation des clignotants, respect du code de la route, de l'horaire, etc...) et en perdez si vous grillez un feu, freinez trop brusquement, etc...
Quand tous les passages sont installés ou descendus, un affichage "GO" vous indique que vous pouvez refermer les portes et retourner dans la circulation générale. A noter que tous les arrêts doivent être effectués, aucun n'est facultatif.

http://www.tecelyon.info/resources/BusDriver/bus_00012.pnghttp://www.tecelyon.info/resources/BusDriver/bus_00016.png
Ce car est vraiment agréable à manier

A chaque utilisation du clignotant, votre rétroviseur gauche ou droit apparaît, il est aussi possible de les faire s'afficher en appuyant sur les touches prévues à cet effet. D'ailleurs, côté fonctions, vous pouvez:
*Mettre le clignotant droit (avec affichage du rétro)
*Mettre le clignotant gauche (avec affichage du rétro)
*Mettre les feux de détresse
*Afficher le rétroviseur droit
*Afficher le rétroviseur gauche
*Ouvrir et fermer les portes
*Klaxonner
*Reculer

Côté sensations, le jeu souffre d'un problème assez gênant: la maniabilité! Au début, on a plus l'impression d'essayer de faire tourner une péniche qu'un autobus. Le plus paradoxal est que manœuvrer un autocar est largement plus aisé qu'un autobus (le contraire de la réalité en fait). Et si vous jouez au clavier, c'est pire, celui-ci n'étant pas progressif, c'est ou tout ou rien quand vous tournez (le freinage est par contre mieux dosé). Si vous voulez vraiment profiter du jeu, achetez-vous un joystick ou un paddle *analogique* car seul l'analogique permet d'appuyer progressivement. Le top: un volant+pédalier et là, vous allez apprécier le jeu.

De plus, un très gros regret: il n'y a pas la notion de ralentisseur, ni de FAE. Un oubli à limite du pardonnable pour un jeu d'autobus. Plus gênant pour le FAE car arrêté à un feu rouge, en descente ou en montée, il est difficile d'empêcher le bus d'avancer ou reculer. Il faut aussi noter que certains véhicules manquent vraiment de puissance dans les côtes, c'est étrange mais pas trop loin de la réalité parfois.

Au fur et à mesure que vous avancez dans le jeu, les trajets deviennent de plus en plus longs et de plus en plus complexes, avec des personnes debout à l'intérieur du véhicule, ce qui implique d'être plus souple qu'avec uniquement des personnes assises, des voiries étroites et tortueuses, plus de circulation générale, il ne manque que les piétons.

Ce qui est dommage est que SCS n'ait pas obtenu les licences des constructeurs et l'on se retrouve avec des bus qui n'existent pas (même si on imagine très bien que la modélisation de l'autocar a trouvé ses origines chez Setra) mais cela n'empêche pas d'apprécier la beauté des véhicules.

Autre grief: pas moyen de créer sa propre société ni de créer ses propres niveaux et c'est bien dommage.

http://www.tecelyon.info/resources/BusDriver/bus_00014.png
Attention à ne pas passer au rouge

Alors? J'achète ou pas?

La réponse est sans hésitation: OUI. Déjà pour la performance réalisée par SCS d'avoir proposé un produit de ce genre et penser aux passionnés des bus et cars. Ensuite car en l'achetant, SCS sera plus enclin à fournir des mises à jour corrigeant les défauts sus-cités et -pourquoi pas- rajouter des trajets ou des véhicules, s'il y a de bonnes ventes.

Récapitulatif:

Prix: 23€
Machine: PC sous Windows 98/Xp/Vista

Note attribuée: 16/20

Les plus:
*Enfin un simulateur d'autobus et d'autocars
*La modélisation des véhicules et des environnements est magnifique
*Le prix relativement bas
*C'est le pied de conduire un bus ou un car sur ordinateur

Les moins:
*La maniabilité au clavier
*Pas de licences des constructeurs
*Pas de possibilité de créer sa société ou ses trajets
*Où sont le FAE et le ralentisseur??
*Uniquement en Anglais

A noter que les copies d'écran n'affichent que le jeu sans les différents éléments d'aide à la conduite (SIDV, nombre de passagers, etc...), d'autres copies d'écran seront bientôt en ligne.



Retour à la sous-rubrique :
  • Essais

  • Autres publications de la sous-rubrique :
  • L'Agora S 3621
  • Le Citelis
  • Le Citelis 18 2012
  • Le Volvo 7700 des Courriers Rhodaniens
  • L'Irisbus Citelis Hybride 2600
  • Le Citelis 12 3814
  • Les Citelis 12 3101 et 18 1101
  • Le Citelis 12 2648
  • L'Heuliez Bus GX137

  • Galeries Photo

    L
    BERLIET/RVI ER100
    Météo de Lyon
    Contact