13 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne. Devenez membre privilégié en cliquant ici
Annonces Google
Activité du Site
Pages vues depuis 27/11/2005 : 19 171 021
  • Nb. de Membres : 517
  • Nb. d'Articles : 307
  • Nb. de Forums : 9
  • Nb. de Sujets : 13
  • Nb. de Critiques : 21

Top 5  Statistiques

Le 08/08/2010 : Les derniers tours de roue de Satobus

(1111 mots dans ce texte )  -   lu : 5188 Fois     Page Spéciale pour impression

Ce dimanche, une petite délégation de Tecelyon est allée faire un tour d'adieu à bord de la 175, plus communément appelée Satobus. Satobus car elle reliait Lyon à l'aéroport St Exupéry, anciennement aéroport Satolas. Cette ligne était exploitée par Inter Rhône-Alpes, filiale du groupe Keolis.

http://tecelyon.info/resources/175/Satobus.jpg
La fin d'une histoire longue de 30 ans

Ce 8 août fut le dernier jour d'une aventure commencée il y a 30 ans. La ligne Lyon Perrache-Satolas via Part Dieu, Grange Blanche et Mermoz Pinel était devenue une icone de la ville. 365 jours sur 365, elle sillonait les rues de Lyon pour emmener les habitants de la capitale des Gaules à l'aéroport et les ramener par la suite. Outre cette clientèle très locale, Satobus transportait également énormément d'hommes et de femmes d'affaires.

En terme de chiffres bruts, cette ligne pouvait quand même se vanter d'avoir une fréquentation de 850 000 passagers annuels (c'est de l'ordre des chiffres de la ligne 101 par exemple). Avec une navette toutes les 20 minutes, le voyage pouvait durer de 40 minutes à plus d'une heure selon la circulation.

Ce dimanche donc, nous décidons de prendre la navette de 15h20, chacun d'entre nous venant par le réseau TCL classique au point de rassemblement qu'est la Part Dieu. Pourquoi la Part Dieu ? Car il y a quelques mois, pour habituer la clientèle à se rendre directement sur ce centre d'affaires à l'envergure européenne (terminus de Rhonexpress, tramway remplaçant de Satobus), la ligne a été limitée au trajet Gare Part Dieu-Aéroport de St Exupery via Grange Blanche (le tronçon Mermoz Pinel a été supprimé au début des travaux de l'autopont).

Le départ de 15h20 s'est finalement fait à 15h40, suite aux déboires de la boîte robotisée de l'Evadys HD prêté par Keolis Monnet. Deux conducteurs ont dû se creuser la tête pour comprendre d'où venait le problème mais ce fut finalement dépanné. C'est donc un car plein qui prit son envol vers l'aéroport.

http://tecelyon.info/resources/175/EvadysHDSatobus.jpg
L'Evadys HD de Keolis Monnet prêté à la ligne 175

Le voyage fut par la suite relativement agréable, un peu sportif dans Lyon au vu du retard mais sur autoroute, à la vitesse stabilisée de 100 K/h et avec le ronron du moteur, il n'y a plus qu'à se laisser bercer par le voyage, tout ceci dans un confort climatique à faire pleurer un Citelis, les climatisations d'autocar étant autrement plus performantez et plus diffuses que celles d'un bus.

40 minutes plus tard, nous arrivons à "St Ex", déposé au pied des terminaux. C'est le point de ralliement des tous les autres Satobus de la région (ceux qui viennent de Grenoble et de Chambery entre autres). Il est grand temps de passer à la séance photo.

Puisque nous sommes là, nous allons regarder un peu la piste d'envol puis nous nous dirigeons vers la gare TGV, fantômatique. Neuve comme si jamais personne n'y avais jamais mis les pieds. Et tout au bout des quais, loin, nous finissons par trouver le quai de dépose/départ de Rhônexpress. Celui qui remplacera Satobus dès le 9 août au matin.

En voyant ce quai, nous faisons un calcul rapide : le tram Rhonexpress promet de mettre moins de 30 minutes pour rallier la gare Part Dieu à l'aéroport. A cela il faut ajouter 5 minutes de marche pour rejoindre Rhonexpress sur Villette (du métro ou de la gare bus) et 5 à 10 minutes de marche du quai provisoire de St Exupéry aux terminaux. Bon, avouons que c'est un calcul assez primaire et qu'il faudra voir dans le temps.

Pendant que certains membre de l'équipe prennent des photos des navettes, le reste réalise un petit calcul de façon à pouvoir revenir avec un Irisbus Iliade de la ligne, ceux qui l'ont équipée pendant des années. Un car au demeurant super agréable et à la boîte robotisée ultra souple.

http://tecelyon.info/resources/175/IliadeSatobus.jpg
L'un des Irisbus Iliade historique de Satobus

Nous avions bien fait de prendre celui-ci car c'était pour la conductrice le dernier trajet qu'elle réalisait au volant de Satobus. Pour ce trajet, il a fallu refuser du monde puisqu'il arrivait énormément de clients des terminaix.

Et forcément, pour ce dernier trajet, un petit couac s'est produit à la barrière de péage sur l'autoroute : un automobiliste s'était présenté au télépéage alors qu'il n'en était pas équipé. Nous avons donc pu profité d'une excellente manoeuvre de marche arrière pour changer de porte de péage.

La conductrice a même fait quelques cadeaux à certains membres, des collectors ! De plus, elle nous a offert un petit détour par l'itinéraire de la 28, bien sympathique. Nous avons croisé sur Grange Blanche le dernier conducteur de la ligne, celui qui devait effectuer le dernier départ de 23h40 de l'aéroport en direction de Part Dieu. Ce qu'il ne savait pas, c'était qu'à cette heure-ci, tous ses collègues allaient l'attendre pour conclure en beauté et accompagner la fin de vie de cette ligne qui fut mythique sur Lyon.

http://www.tecelyon.info/modules/td-galerie/imgs/20070228124429-5.jpg
La ligne 175 lorsqu'elle allait jusqu'à Perrache

Concernant les conducteurs, tous seront reclassés dans des filiales de Keolis, la plupart chez Keolis Lyon, les formations débutant à la fin du mois d'août. Pour ce qui est des cars, ils seront dispatchés dans les filiales, les autres resteront chez Inter Rhône-Alpes pour les service scolaire ou autres excursions. Petite anecdote : alors que les cars commençaient à être dépelliculés (on retirait la livrée Rhône/Satobus des véhicules), l'équipe de Satobus s'y est farouchement opposée. Et ils ont bien fait car, jusqu'au bout, Satobus aura gardé sa belle robe pour le plus grand plaisir des passionnés de car que nous sommes.

http://tecelyon.info/modules/td-galerie/imgs/20091204193858-2.jpg
Un Evadys HD sur la ligne 175 dépasser un Citelis de la ligne 47

C'est avec beaucoup de tristesse que nous voyons s'en aller cette ligne, remplacée par un tramway qui, d'après les premiers retours ne donnent pas entièrement satisfaction, tant en terme de place pour les bagages (les cars avaient d'immenses soutes) qu'en terme de confort sonore ou thermique.


Adieu Satobus, cet article t'est dédié et tu resteras dans nos pensées et nos coeurs de Lyonnais comme une ligne qui a fait énormément pour l'aéroport de Satolas/St Exupery.



Retour à la sous-rubrique :
  • Sorties

  • Autres publications de la sous-rubrique :
  • Le 12/02/2005 : Sortie Pleine Lune S1
  • Le 15/12/2005 : Sortie en comité restreint
  • Le 12/04/2008 : Sortie Tecelyon/LeL
  • Le 13/05/2006 : Sortie à Annonay
  • Le 20/07/2006 : Sortie chez Faure
  • Le 16/09/2006 : Vienne et Givors
  • Le 07/07/2007 : La Fête du Car 2007, à Vanosc
  • Le 04/01/2008 : Sortie chez les Courriers Rhodaniens
  • Le 21/02/2009 : Sortie STAS et SRT
  • Le 04/07/2010 : La Fête du Car 2010
  • AutoCar Expo Lyon Eurexpo 2014
  • OnlyBus : le bus festif !

  • Galeries Photo

    Le 2626 est vu près du Pont Kitchener-Marchand sur la ligne 30
    Citelis 12
    Météo de Lyon
    Sondage

    Feux de jour
     Ronds
     Soulignés

      Results, Résultats


    • Votes : 112
    • Commentaire(s) : 1
    Contact