23 visiteur(s) et 1 membre(s) en ligne. Devenez membre privilégié en cliquant ici
Annonces Google
Activité du Site
Pages vues depuis 27/11/2005 : 20 029 660
  • Nb. de Membres : 528
  • Nb. d'Articles : 310
  • Nb. de Forums : 9
  • Nb. de Sujets : 13
  • Nb. de Critiques : 22

Top 5  Statistiques

Modéré par : K-L S-P JoNaT Anthony761 Shoubi 
Index du Forum ** Autobus ** Ça gaz!!!

Cliquer sur la barre de titre ci-dessous pour inverser l'ordre d'affichage des messages
AuteurÇa gaz!!!
thib-de-Lyon
 318  
    

thib-de-Lyon
  Posté : 05-06-2019 11:14

Bonjour,

J'ouvre le sujet.

Un véhicule au gaz (GNV) est en présentation et en essai sur le réseau.
C'est un MAN Lion's City articulé.
Il est au couleur de la ville de Oldenbourg, Allemagne.

Le SYTRAL s'est décidé à acheter que des véhicules "propres" (çà s'est un autre débat).
Il n'y a plus d'appel d'offre en cours pour des articulés.
Il devront donc passé au GNV ou à l’électrique avec les contraintes que cela implique, aménagement des dépôts:
Pour les barrettes de Lithium grand espace déstockage pour les bus et créations de Bornes de recharge entre autre, et pour les torchères création des pompes. 

Le SYTRAL s'est inscrit à la CATP le 21/07/2017 et aucun marché n'est lancé (IVECO et MAN sont au catalogue).

Affaire à suivre....

Thib.





  Profil  
JM-C
 10684  
     

JM-C
  Posté : 05-06-2019 14:34

Il n'y a aucun dépôt actuel qui puisse accueillir de véhicules GNV car il y a des habitations proches partout.
Il faudrait en construire un qui serait très excentré dans une zone industrielle, à la campagne ou au bord de l'eau.

A la limite, celui de Grigny pourrait être transformé mais il faudrait qu'il devienne 100% autonome, pas question de stocker du gaz à Oullins.

A Paris, il n'y a que le dépôt de Créteil qui est dans une zone sans habitations au sud du carrefour Pompadour (là où la LGV se termine). Dans les années 2000 il y avait des bus au gaz aussi à Aubervilliers qui était bordé par une friche industrielle mais ce n'est plus possible puisqu'ils y ont construit des locaux universitaires.

Le STIF part plutôt vers des transformations en seconde couronne (là où il y a des dépôts excentrés non RATP), dans notre région ça pourrait concerner la sous-traitance (Kéolis Planche).

  Profil  
Calou
 497  
    

Calou
  Posté : 05-06-2019 19:38

Pfff il y a quelques années vaise avait un bus qui roulait au gaz !!! C'était une carrosserie type PR100. Il roulait souvent sur la 5 !!

Calou

  Profil  
JM-C
 10684  
     

JM-C
  Posté : 05-06-2019 21:01

Oui mais les normes ont été considérablement durci (prévention des risques majeurs) et pour un dépôt entier, le volume de gaz à stocker n'est pas du tout le même que pour un seul bus et ce n'est plus du gaz de ville (biogaz) donc il faut le livrer.

Le dépôt de St Simon avait une partie non couverte plus importante que maintenant et était entouré de bâtiments industriels (ex Rhodiaceta ...), pour 1 ou 2 bus c'était (ça peut l'être encore) mais pas pour une ligne complète

  Profil  
K-L
 4780  
     

K-L
  Posté : 05-06-2019 21:05

Je pense aussi que si CNG il doit y avoir, nouveau dépôt il devra y avoir aussi (au pire, comme dit JM, pourquoi pas sur les lignes de Givors).


Passionné ;-)

  Profil  www  
JM-C
 10684  
     

JM-C
  Posté : 05-06-2019 21:31

Pour compléter une magnifique vue du dépôt de St Simon sur le Géoportail de l'IGNF, photo prise le 19/08/1993

On voit bien la zone non couverte, actuellement ça semble pratiquement pareil mais à l'époque le voisinage était peu dense et de type industriel alors que maintenant on a des immeubles de bureaux.



Donc un seul bus pouvait bien être garé là. Je rappelle que les bus GNC (ou CNG in english) n'ont pas le droit d'être garés dans un endroit couvert, seule la maintenance est autorisée.

Donc 1 bus en test à St Simon, c'était possible (et ça doit l'être encore) mais pas 10 en exploitation normale

  Profil  
sebac22
 2613  
     

sebac22
  Posté : 05-06-2019 22:10

Pourtant il me semblait bien qu'UTA et UTS pouvait recevoir des bus au gaz sans trop de modifications. 

Aucun intérêt à envoyer des bus au gaz à Givors selon moi...

  Profil  
JM-C
 10684  
     

JM-C
  Posté : 05-06-2019 22:35

Un article interessant sir le sujet

https://www.gaz-mobilite.fr/actus/ratp-bus-biogaz-paris-entretien-nicolas-cartier-bus-2025-1284.html

- il faut 3 ans pour équiper un dépôt avec le système de compression (obligatoirement extérieur), les alimentations de chaque bus pour la nuit, les pompes de charge rapide, la ventilation des parties couvertes

- au delà d'un certain débit, il faut comme je l'ai dit une inscription au plan de prévention des risques majeurs avec une enquête publique et bien sûr l'aval des pompiers (mais pas pour un seul bus en test)

- le STIF envisage de construire une tuyauterie souterraine pour l'alimentation de la station

J'ai lu ailleurs que le remisage peut être couvert mais alors il faut un système puissant de ventilation et d'extraction

Pour compléter, un guide réalisé par l'ADEME qui donne toutes les spécifications (en particulier les contraintes des atmosphères explosibles)

https://www.gaz-mobilite.fr/img/files/guide-bus-gnv-ademe-grdf.pdf

Tout ça montre qu'on ne réalise pas un dépôt GNV en 5 minutes.

Pour la 3219 devenue 1201, je ne pense pas qu'il y ait eu de station de compression car elle souffrait de problème d'autonomie (d'où son affectation à une ligne qui passait près du dépôt).

Elle devait fonctionner au gaz de ville non comprimé, c'est-à-dire à la pression de distribution de 4 bars (il est détendu à 21 mBar chez les clients).

Dans les stations de compression, le biogaz est comprimé à 200 bars pour le stockage et est détendu à 10 bars dans les réservoirs des véhicules.

  Profil  
Lyon-St-Clair
 1527  
     

Lyon-St-Clair
  Posté : 05-06-2019 23:17

Impressionnant cette vue aérienne, à vue de nez 50 % du bâti de l'époque a été rasé. Notons que l'immeuble d'habitation derrière le dépôt rue Diebold n'a pas bougé.

Utilisateur de plus en plus régulier du C1 ... Anciennement sous le pseudo AgoLine

  Profil  E-mail  
ousseiniahamed
 1456  
     

ousseiniahamed
  Posté : 04-09-2019 19:05

Vue sur les sites gaz mobilité et enviscope que le sytral achèterait 50 bus GNV en 2020. Quel q'un peut t'il le comfirmer ?

Ousseini
Lignes C15 et 52 Les meilleurs d'UTS :-)...

  Profil  
K-L
 4780  
     

K-L
  Posté : 04-09-2019 19:22

Le SYTRAL voudrait acheter des bus CNG. Sauf qu'il faut trouver un dépôt qui puisse être converti à ce mode de carburant tout en respectant les règles d'urbanisme côté sécurité.

C'est pas gagné mais pourquoi pas...


Passionné ;-)

  Profil  www  
JM-C
 10684  
     

JM-C
  Posté : 04-09-2019 19:25

Il n'y a pas de dépôt agréé, il faudrait en construire un, peut-être à Oullins ? mais en 2020 impossible.
Il doit y avoir confusion des journaleux entre l'entité Sytral et le réseau du ressort du Sytral qui comporte des exploitants qui achètent leur matériel eux-même comme Berthelet.


  Profil  
thib-de-Lyon
 318  
    

thib-de-Lyon
  Posté : 05-09-2019 14:18

Bonjour,

Dans le communiqué de presse présent sur le site du SYTRAL, il est clairement indiqué que les véhicules ont été achetés par le délégataire (ici Berthelet) , pour un montant de  250 800 € unitaire.
Il y a toujours un projet pour quel' AO achète des bus au gaz pour l'exploitant principal. Les premières orientations seraient d'effectuer les ravitaillements en dehors des dépôts... affaire à suivre...
On peut voir que le réseau Car TCL CCEL (ex DSP1 Rhone) se détache du réseau TCL "classique" avec ces propres plans en plus de sa propre exploitation.

 

  Profil  
K-L
 4780  
     

K-L
  Posté : 05-09-2019 15:13

Oui, en effet, Berthelet a une concession (DSP directe avec le SYTRAL), contrairement à Planche par exemple.


Passionné ;-)

  Profil  www  
Sauter à :

Galeries Photo

Le PLR suburbain n° 1819 sur le pont du Change en 1965
Autobus divers
Météo de Lyon
Contact