19 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne. Devenez membre privilégié en cliquant ici
Annonces Google
Activité du Site
Pages vues depuis 27/11/2005 : 25 714 730
  • Nb. de Membres : 579
  • Nb. d'Articles : 317
  • Nb. de Forums : 9
  • Nb. de Sujets : 13
  • Nb. de Critiques : 22

Top 5  Statistiques

Modéré par : K-L S-P Anthony761 JM-C 
Index du Forum ** L'Historique du Réseau ** R312 probatoire

Cliquer sur la barre de titre ci-dessous pour inverser l'ordre d'affichage des messages
AuteurR312 probatoire
JM-C
 11382  
     

JM-C
  Posté : 27-12-2007 15:25

Est- ce quelqu'un (SP ou Max ??) aurait un vieux fichier de parc avec le numéro de chassis du R312 probatoire lyonnais ?

Voici la genèse de l'affaire:
Citation : AMTUIR
Afin de prendre en compte l’avis des voyageurs et de tester le véhicule in situ, neuf véhicules probatoires ont été assemblés dans les ateliers de la RATP. Sept réseaux les expérimentèrent : Paris (probatoires n° 5001 et 5002), Toulouse, Lyon, Marseille, Strasbourg, Angoulême, Le Havre. RVI en gardera un exemplaire, le châssis n° 001, pour diverses expérimentations ; La RATP le rachètera par la suite (ce sera le probatoire n° 5003) ...Cet exemplaire fut le seul à n’avoir jamais admis de voyageur en service commercial.



Le 5001 quant à lui fut présenté au public sur la ligne 21 courant 1985 avec une décoration particulièrement remarquée : la carrosserie, recouverte de motifs à points vert, fut rapidement surnommée « la boîte à petits pois »
Puis vint l’Archibus, la voiture n° 5002... également mis en service sur la ligne 21, le 17 février 1986.

Entre l’assemblage des probatoires et le début de la grande série, six véhicules dits de "présérie" et "série de confirmation" inaugurent les chaînes en validant ainsi le concept industriel. Ces six voitures ont ensuite été revendues à différents réseaux.

C’est ainsi que la série débute par le châssis 016 qui circule sur le réseau urbain de Caen dès le 30 novembre 1987...


Grâce à Jerôme Bonato (le Bobmétro local), j'ai pu avoir toutes les caractéristiques du probatoire toulousain (n° SEMVAT 8501). Son numéro de chassis était:
VF6PS09 A1 PA2 00003

Sachant que les "numéros" des R312 de série étaient du type
VF6PS09 B1 000 xxxxx
Il est donc probable que le prototype ait eu le numéro de chassis
VF6PS09 A1 PA1 00001 (RATP 5003)

Pour les trois premiers probatoires mis en test commercial (voir photo de présentation), la logique voudrait qu'on ait ceci:
VF6PS09 A1 PA2 00002: 5001 RATP
VF6PS09 A1 PA2 00003: 8501 SEMVAT
VF6PS09 A1 PA2 00004: 3120 TCL

Le 8501 de la SEMVAT est arrivé le 15/4/1985 et mis en service le 15 mai, soit à quelques jours près en même temps que le 3120 des TCL (mise en service le 20 mai)


Message édité par : JM-C / 27-12-2007 15:28


  Profil  
K-L
 5150  
     

K-L
  Posté : 27-12-2007 17:43

J'aime beaucoup cette photo, dommage qu'elle soit si petite.

On remarquera que seul le R312 de la RATP semble moderne pour l'époque, côté livrée, contrairement à celui de Lyon.

Passionné ;-)

  Profil  www  
JM-C
 11382  
     

JM-C
  Posté : 27-12-2007 17:59

Citation : K-L
J'aime beaucoup cette photo, dommage qu'elle soit si petite.

Je l'ai réduite pour qu'elle tienne dans la colonne. La voici en plus grand:

ainsi que celle de la "boîte à petit pois" de la RATP:




ATTENTION: Les deux premières sont des photos RATP et il est interdit de les publier sans accord de la Régie. J'ai donc mis des liens directs sur le site de l'AMTUIR (qui a ces droits). Les deux dernières sont de Thierry Assa, vice-président de l'AMTUIR.


Message édité par : JM-C / 27-12-2007 18:16


  Profil  
K-L
 5150  
     

K-L
  Posté : 27-12-2007 18:28

Bah, euh.... merci JM-C (vous avez suivi, j'espère ).

Passionné ;-)

  Profil  www  
JM-C
 11382  
     

JM-C
  Posté : 27-12-2007 19:17

En recherchant ces photos, je viens de trouver la réponse à ma question sur le site de l'AMTUIR (qui a du être mis à jour depuis ma dernière visite):

Citation : AMTUIR
Données historiques des R312 probatoires, assemblés sur le site RATP de la rue Championnet (Paris XVIII°):

Châssis VF6PS09A1PA200xxx :

* 001-démo R.V.I , puis RATP 5003, sauvé par le département Patrimoine
* 002-RATP 5001 transformé en bus laboratoire
* 003-Toulouse 8501, puis R.V.I., il aurait roulé à Annonay, puis revendu aux autocars Gaubert
* 004-Lyon 3120
* 005-Strasbourg, puis repris par R.V.I qui l'a offert à l'association de la Vanaude.
* 006-Le Havre 401, puis repris par R.V.I, vendu à Tourisme Verney dans la banlieue de Lyon, revendu aux transports Gaubert
* 007-RATP 5002, voiture école RATP n° 103, puis revendu aux transports Marne&Morin
* 008-Angoulème, puis ... aurait fini sa carrière aux Autocars Picard d'Amiens
* 009-Marseille et est devenus bus touristique à la RTM.


Le 3120 était donc bien le chassis 004.

L'article de l'AMTUIR est très interessant, il explique bien la genèse et aussi le montage.

Question: Le probatoire havrais aurait été revendu à TVRA. Les spécialistes des interurbains en ont-il entendu parler ?

  Profil  
JoNaT
 2398  
     

JoNaT
  Posté : 27-12-2007 19:23

Exact.

Sur le livre "Un siècle de Cars et Bus en Lyonnais" (J. P. Berthet et E. Tourniquet), il est en photo page 169.
Il aurait été acquis en 1993 par Verney et affecté à la ligne 97.

  Profil  www  
JM-C
 11382  
     

JM-C
  Posté : 27-12-2007 19:29

Citation : K-L

Bah, euh.... merci JM-C (vous avez suivi, j'espère ).



La 5001 parisienne était surnommée la "boîte à petits pois" en raison de sa livrée et du mode d'assemblage des R312.
Tous les détails sur le site de l'AMTUIR (dont j'ai fourni le lien), on apprend des tas de choses sur les débuts du R312, baptisé "L'Autobus du futur" en...1979.

  Profil  
JM-C
 11382  
     

JM-C
  Posté : 27-12-2007 19:35

Citation : JoNaT

Exact.

Sur le livre "Un siècle de Cars et Bus en Lyonnais" (J. P. Berthet et E. Tourniquet), il est en photo page 169.
Il aurait été acquis en 1993 par Verney et affecté à la ligne 97.

Merci, tu est incollable sur les interurbains.
Donc un second probatoire a roulé sur le réseau TCL. Ça c'est une info !!

La partie "cars" du livre est d'ailleurs très bien faite, c'est la meilleure à mon avis.

EDIT: la photo est de septembre 1993 et il roule sous la marque "Lyon Cars". Par ailleurs (page 152), il est dit qu'il roule de 1995 à 1997. La photo et la livrée prouvent que c'est 1993 à 1997 puisqu'il paraît que le sigle TVRA n'apparaît qu'en 1995.

Message édité par : JM-C / 27-12-2007 19:43


  Profil  
K-L
 5150  
     

K-L
  Posté : 27-12-2007 20:41

Euh, non, juste pour dire que je répondais à la question posée au cul du SC10

Mais merci pour cette tranche d'histoire

Passionné ;-)

  Profil  www  
JM-C
 11382  
     

JM-C
  Posté : 28-12-2007 00:10

Citation : K-L

Euh, non, juste pour dire que je répondais à la question posée au cul du SC10

ouh là là, c'est fort

  Profil  
JM-C
 11382  
     

JM-C
  Posté : 29-12-2007 18:55

Je viens d'avoir une précision pour le probatoire N°6 du Havre repris par Lyon Cars (Verney) : il est dans le parc de la SALG (Cars Gaubert rachetés par Veolia) qui exploitaient des lignes affrêtées au nord est de Versailles. Il est immatriculé 2545 ZX 78, ce qui date de la mi 95. Donc il n'aurait roulé sur la 97 que du 4 janvier 1993 aux vacances de 1995 (son immat en QZ 69 date de fin 1992) . (Il se trouve que Veolia se sépare des lignes des ex cars Gaubert (reprises par Keolis, réseau Phébus de Versailles) et c'est à cette occasion que j'ai pu glaner ce renseignement).

  Profil  
Sauter à :

Soutenir le site




Météo de Lyon
Annonces
Contact